Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

qui gagnera ? Suisse ou USA ? j'ai hâte de lire la suite.

En tout cas Dom ne s’embarrasse pas, il prend toutes les options !

Je suis conclusion parce que les conclusions de Dom sont assez similaires aux miennes...

le coutographe

***

Leatherman Wave + 1 plaque de 2x10 embouts ajoutée dans la pochette (emplacement prévu),

versus

Victorinox Swisstool Spirit Plus


La 1ère différence est celle de l'aspect, et les adeptes de la frotte-frotte préfèreront le pur inox du Suisse, si accueillant pour les traces de doigt. Les autres préfèreront peut-être l'aspect satiné du Wave.

Sur la balance, le Suisse accuse ~360 grammes, soit 50 de plus que son concurrent, mais ce n'est sans doute pas rédhibitoire...


Les (petits ?) + du Wave :
- La scie est de meilleure longueur;
- le mini tournevis et le porte embouts sont embarquée, donc sans risque de perte;

- les 2 lames, de bonne taille, font meilleure figure que la seule crantée (dite Spirit 8) de Victor, moins propice à couper saucisson ou beefsteak... ou simplement à tailler un crayon;
A noter que sous la référence 3.0224 au lieu de 3.0227, la lame Spirit 8 aurait pu (avantageusement ?) faire place à une lame qualifiée de "pointue"...

- un emplacement est judicieusement prévu sur le côté de l'étui pour un crayon et un petit stylo;

- Les ciseaux ont meilleure allure, et donnent plus confiance !

- 22 embouts ("propriétaires") disponibles avec soi, pour couvrir la grande majorité des besoins pour les vis;

- le prix, de 20 à 25% inférieur à celui du Suisse...


Les + du Swisstool (pas tous vraiment petits ! ) :
- l'étui de meilleure finition (et aussi moins usé !)

- les dispositifs dénude-câbles, plus élaborés et efficaces que la simple encoche du Wave;

- la présence d'un poinçon (à défaut d'une alène...);

- la possibilité d'ajouter à la demande un tire-bouchon assez correct;

- moins d'embouts (6 fournis) mais 4 emplacement libres pour en ajouter, et surtout ce sont des embouts hexagonaux standards. On utilisera donc le porte embouts aussi bien pour des douilles (et donc pour les boulons - pas trop gros), voire pour utiliser des petits forêts à embase hexagonale (voir image);

- mais surtout la présence du cliquet, qui n'a rien d'un jouet malgré sa petite taille et qui, combinée à l'extension hexagonale, permet agréablement des serrages que de plus gros outils envieraient...

Je n'ai rien dit de la gouge, qui ne m'a pas inspirée...


Ma conclusion : je me garderai bien de prendre parti pour l'un ou l'autre, car ce sont à l'évidence deux excellents outils, sensiblement meilleurs qu'un Gerber Suspension, un Sheffield ou un industriel Allemands il est vrai plus accessibles en prix.


Pas question pour moi d'abandonner ma belle lame lisse du Wave, qui représente à elle seule, je le confesse, plus de la moitié des utilisations de l'outils, mais j'ai osé l'incongru :
Si les embouts du Wave sont "propriétaires", c'est tout de même avec une base hexagonale simplement réduite en épaisseur, et je me suis aperçu que tous ces embouts se montent très bien tant sur le cliquet du Swisstool que sur l'extension. Alors, dans l'emplacement resté libre sur le côté de l'étui du Wave destiné aux crayons, j'ai glissé le cliquet et son extension... un mariage de raison !


Ce n'est peut-être pas la perfection, mais ça commence à s'en approcher furieusement !
Pour améliorer encore, il faudrait remplacer l'étui par un modèle un rien plus grand laissant quelque place pour 3 ou 4 douilles peut-être... mais ne dit-on pas que le mieux est l'ennemi du bien ?

Dom  :son comparatif SPIRIT vs WAVE
Dom  :son comparatif SPIRIT vs WAVE
Dom  :son comparatif SPIRIT vs WAVE
Dom  :son comparatif SPIRIT vs WAVE
Dom  :son comparatif SPIRIT vs WAVE
Dom  :son comparatif SPIRIT vs WAVE
Tag(s) : #You